Site Loader
cuisine fonctionnelle

L’aménagement d’une cuisine doit être défini d’une manière réfléchie. Il est vrai que le fonctionnel devrait primer. Ce qui ne signifie nullement négliger le côté esthétique. La cuisine est une des pièces qui participent à une décoration intérieure réussie et harmonieuse.

Etape préparatoire de l’aménagement d’une cuisine

Dés la phase de construction de la maison, il faut avoir une idée précise de ce que sera la cuisine. Il est primordial de dessiner un plan de la future pièce destinée à la préparation des repas.

Il y a 3 dispositions possibles selon la taille de la maison :

La cuisine installée sur un seul plan de mur. C’est la disposition en « I » qui convient.

Si elle est prévue de se mettre sur deux pans de murs, c’est la cuisine en « L » qui est recommandée.

Pour une pièce assez spacieuse, il est possible d’avoir la cuisine en forme de « U ». Elle va alors occuper 3 pans de mur.

Dès cette étape, réfléchir sur la place des différents éléments constitutifs de la cuisine :

  • La place de l’évier pour prévoir la voie d’arrivée de l’eau sanitaire et le tuyau d’évacuation des eaux usées.
  • L’emplacement des appareils électroménagers dont va dépendre celui des prises électriques individuelles pour chacun.
  • Faire attention de ne pas mettre dans un voisinage immédiat plaques chauffantes et réfrigérateur.

Autres détails auxquels il est utile de prêter attention :

  • La couleur des murs pour qu’elle s’intègre harmonieusement avec le style de décoration dominant dans la maison.
  • La disposition des luminaires et leur nombre pour assurer un éclairage suffisant de jour comme de nuit.
  • Le choix du revêtement au sol. Il doit être facilement lavable et peu glissant.

Finaliser l’aménagement de la cuisine fonctionnelle et esthétique

Pour une cuisine fonctionnelle et pratique, quelques points sont essentiels :

Prévoir un espace assez large pour permettre une circulation fluide lors des différentes étapes de la préparation des repas. Pour cela, il faut avoir à l’esprit d’organiser le positionnement des éléments selon ce qui est appelé triangle d’activités. Les pôles d’activités vont occuper les sommets de ce triangle. Quels sont-ils ? Les suivants :

  • la préparation,
  • la cuisson,
  • le rangement.

La recommandation c’est de les avoir à équidistance les uns des autres pour limiter les déplacements. Exception faite de la cuisine en « I ». Ici c’est plutôt l’alignement des 3 pôles qui a son importance.

Pour ce qui est de l’agencement des meubles, si la cuisine est petite, le conseil c’est de d’exploiter au maximum tout l‘espace disponible. Prévoir de les disposer sous le plan de travail pour les placards de rangement. Le mieux c’est de les avoir avec portes coulissantes pour un gain d’espace disponible.

Pour les ustensiles de préparation, les ranger au plus près du plan de travail. Pour la vaisselle, c’est plutôt du côté de la salle à manger.

Pour une cuisine en « U », table de travail et meubles de rangement devraient être mis en vis-à-vis. L’évier, lui, vient entre les deux pour compléter la forme en « U ».

Pour terminer, juste une consigne de sécurité : le gaz et l’électricité sont dangereux pour les enfants. Les mettre hors de leur portée pour éviter les accidents domestiques.